lundi 10 décembre 2012

Myst : Arriverez-vous à ressortir du labyrinthe ?



Description d'une leçon menée en classe HPI, Estavayer-le-Lac, décembre 2012.
Variante en 1-2p


Matières travaillées : Géographie, Formation Générale, Français

Lien avec le  PER :

  • FG 24 — Assumer sa part de responsabilité dans la réalisation de projets collectifs
    1 : …en collaborant activement et en prenant en compte les compétences de chacun
    3 : …en partageant les expériences réalisées et leurs résultats
  • L1 18 — Découvrir et utiliser la technique de l'écriture et les instruments de la communication… Développement de la motricité globale : Construction de la latéralité.  
  • SHS 21 — Identifier les relations existant entre les activités humaines et l'organisation de l'espace… en s'appropriant les principales conventions de représentation de l'espace (orientation, repères, échelles, symboles). Se repérer : choisit et utilise, parmi les outils à disposition, ceux permettant le repérage, la localisation et l'orientation de quelques éléments étudiés
Matériel à disposition : 4 iPads avec l'applications Myst (en français)

Organisation de la classe : cette activité nécessite du temps pour chaque groupe et se construit en fonction des découvertes des élèves. Je l'ai faite sur un après-midi, cet atelier étant un parmis 3 autres. Les élèves avaient donc le choix de l'activité, et d'y rester ou pas. Groupes : deux élèves par ipad

But de l'activité : les élèves vont devoir sortir un véhicule d'un labyrinthe. Pour ceci ils vont devoir comprendre le fonctionnement du véhicule, puis comprendre comment la direction à prendre est donnée. Ces énigmes ne sont pas faciles, mais s'ils partagent bien leurs découvertes au fur et à mesure sur un panneau visible par tout le monde elles seront toutes résolues à la fin de l'après-midi.
Mon but avec cette leçon était de leur faire parvenir à la résolution de l'énigme grâce aux découvertes des autres, et des leurs. Les connaissances des uns ("ah, je sais, c'est les points cardinaux qui sont notés ici !") avec les capacités des autres ("Là y'a deux sons, j'entends celui du nord et de l'est!") mises en commun permettent de mettre en valeur beaucoup d'élèves qui ont des manières d'aborder l'apprentissage de manières différentes.

Déroulement de la leçon :
Avant la leçon :

  • Connaître un peu l'app Myst... C'est un jeu qui au total dure des heures (mais pas pour ce travail, bien sûr !), il faut donc trouver le moyen d'atteindre le métro rapidement pour préparer l'activité. (pour aller vite suivez ce site, sous "WHAT TO DO IN SPACESHIP AGE").
  • Faire un signet en cliquant sur le "i" au début de l'activité, pour permettre aux élèves de se retrouver au début du labyrinthe.
Pendant la leçon :
  1. Consigne : "Vous êtes dans un véhicule qui se trouve au milieu d'un labyrinthe. Vous devez sortir de ce labyrinthe. Je ne donne pas plus d'indice, mais au bout de l'après-midi, si vous collaborez bien, ça sera bon... Pour y arriver vous devez noter toutes vos découvertes sur le tableau.
  2. Les groupes se mettent au travail. Plusieurs ateliers simultanés sont proposés, le choix est libre. Toutefois exiger aux groupes de rester, pour le premier choix, une trentaine de minute sur le premier atelier pour éviter le papillonnage !
  3. Passer dans les groupes pour leur faire partager leurs découvertes. Les forcer à aller noter ce qu'ils ont trouvé sur le tableau. Quand c'est nécessaire (pour mettre en avant une découverte ou pour débloquer) regrouper la classe devant le tableau et faire un mise en commun.
  4. Une demi-heure avant la fin de l'après-midi, si les élèves n'ont pas trouvé le code de direction sonore, leur donner cet indice : 
    • nord : "Touk", une sorte de gong
    • sud : "Clang", comme un cuillère heurtant un pot de métal
    • est : "Truiiii"
    • ouest : un son de guimbarde très métalique
    • sud-est : la superposition du son du sud et de l'est
  5. Avec ce code les élèves arrivent à faire sortir le véhicule en 5 minutes.
Comment ça c'est passé en réalité :
  1. J'ai donné la consigne.
  2. Plusieurs groupes se sont lancés dans l'activités. Au début ils étaient perplexes. Je leur ai demandé de me décrire ce qu'ils avaient devant les yeux, et à quoi servaient les outils :
    • ça c'est pour avancer
    • ça c'est pour reculer
    • ça c'est pour faire pivoter le metro
    • ça c'est des lettres
    • le point rouge je sais pas.
  3. Durant l'après-midi les découvertes suivantes ont été faites :
    • les lettres changent quand je tourne le metro
    • les lettres correspondent aux points cardinaux
    • le point cardinal marqué est celui vers lequel est dirigé le métro
    • y'a un son quand on arrive au bout de chaque tunel
    • y'a plusieurs sons différents
    • chaque son me donne la direction que je devrai prendre pour le prochain déplacement
    • le son x correspond au point cardinal y.
    • quand j'entends le son x, je sais que je dois diriger mon véhicule vers la direction y. Je pivote mon metro, et avance... jusqu'à la sortie !
  4. Chaque fois qu'une découverte majeure était faite je la faisais écrire sur le tableau, puis régulièrement rassemblais les élèves devant. Ils étaient alors intéressés à l'énigme, et se plongeaient alors dans la tâche avec motivation.
  5. A la fin de l'après-midi tous les véhicules étaient ressortis du labyrinthe, et les élèves de retour dans l'île de Myst...

Variante en 1-2p :

Il faut donner les codes auditifs aux élèves. Leur travail est alors uniquement de reconnaître le son,  diriger le véhicule dans la bonne direction et le faire avancer. La difficulté est de reconnaître les deux sons simultanés.
Objectifs de cette variante :
A 12 Mu — Mobiliser ses perceptions sensorielles…en découvrant son environnement sonore et musical (comparaison de timbres, de hauteurs, d'intensités, de durées) : reconnaît, différencie, apparie et classe des sons

lundi 17 septembre 2012

BYOD: comment débuter

Le BYOD, ou bring your own device, intéresse de plus en plus les pédagogues. De quoi s'agit-il ?
Les élèves apportent en classe les appareils mobiles  qu'ils possèdent déjà (smartphones, tablettes, ordinateurs portables) et l'enseignant-e les utilise comme outil pour les apprentissages: consultation de dictionnaires en ligne,  de pages web, activités de révision en ligne.

Si cette manière de faire est séduisante et peut sembler une solution quand les budgets sont trop limités pour équiper une école de tablettes par exemple, elle pose tout de même toute une série de défis au niveau de l'organisation de la classe et de l'infrastructure.

Un atelier animé dans le cadre d'un Rendez-Vous Virtuel du RÉCITen juin 2012 par Benoit Petit, conseiller pédagogique dans le domaine du développement de la personne,  invite à se questionner de manière éthique et morale sur la gestion des mobiles dans les salles de cours afin de faire ressortir des pistes permettant de favoriser les apprentissages scolaires et le mieux vivre ensemble.


►La page d'accès sur Eduscol

http://eduscol.education.fr/numerique/actualites/veille-education-numerique/septembre-2012/gerer-telephones-portables-en-classe   

Das digitale Klassenzimmer

"Unsere Welt ist in enormem Ausmaß digital geprägt, nur der vernünftige Umgang damit wird nicht gelehrt", sagt dagegen Markus Bölling, Rektor der Realschule am Europakanal in Erlangen.
>>> weiterlesen

vendredi 17 août 2012

Finanzierung von 1:1 Losungen

Finanzierung der 1:1 Lösung/ iPad Klassen

"Die Notwendigkeit, den Kindern ein mobiles Endgerät in ihren Lernalltag zur Hand zu geben, welches individualisierbar ist, welches mit nach Hause genommen werden kann, welches IMMER zur Verfügung steht und welches nach kurzer Zeit als völlig selbstverständliches Lernwerkzeug genutzt und angesehen wird, scheitert meist an der Frage der Finanzierung." (Andreas Hofmann)

Es bestehen drei mögliche Ansätze:

1. Sponsoring, Schul,- Schulträgerfinanzierung

2. BYOD (Bring your own device)

3. Elternfinanzierung

>>> weiterlesen

lundi 23 juillet 2012

26.000 iPads für Schulen in San Diego

26.000 iPads für Schulen in San Diego

Schulen im kalifornischen San Diego dürfen sich über 26.000 iPads für den Unterricht freuen. Die Apfeltablets werden voraussichtlich mit iBook bestückt geliefert. Der 15 Millionen Dollar schwere Einkaufsbummel wurde zum Großteil durch ein steuerfinanziertes Bildungsprogramm ermöglicht:

http://www.my-mediastore.de/2012/07/26-000-ipads-fur-schulen-in-san-diego
http://www.10news.com/news/31225263/detail.html

lundi 16 juillet 2012

Les smartphones en classe: pas si simple ...

Dans la plupart des établissements, l'usage du téléphone portable en cours est interdit. Pourtant les mobiles peuvent être aussi des outils pour enseigner. C'est ce qu'a voulu montrer et évaluer l'Unesco qui publie une étude sur "apprendre avec les mobiles en Europe". Elle met en évidence les difficultés à intégrer le smartphone dans la salle de classe.

L'étude de l'Unesco recense assez peu d'applications du mobile pour l'enseignement en Europe. Pour la France et l'enseignement scolaire (car la plupart des exemples sont dans le supérieur), il cite Wapeduc, un pionnier qui depuis 2005 met des cours et des tests accessibles aux élèves gratuitement. Un autre exemple intéressant est Priory School, au Royaume-Uni. David Rogers est un professeur de géographie qui utilise avec intelligence les capacités des smartphones pour con enseignement. On peut également citer Envigame, un projet qui utilise le GPS des smartphones pour des enquêtes locales sur l'environnement.

L'étude montre que cet enseignement peut être efficace et qu'elle peut motiver les élèves. Elle montre aussi les freins. Pour que les mobiles servent l'enseignement il faut  une bonne couverture du territoire national et des tarifs qui ne soient pas trop élevés. Mais l'enquête insiste surtout sur les blocages culturels. L'institution scolaire renacle un peu partout en Europe à l'usage des mobiles dans les écoles.

Accès vers les dossiers de l'UNESCO, en anglais: www.unesco.org/new/en/unesco/themes/icts/m4ed/mobile-learning-resources/unescomobilelearningseries/ 

Un exemple pratique d'un enseignant français de géographie qui utilise le webmapping pour cartographier le bruit:
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/05/17ForumPaysagessonores.aspx

lundi 9 juillet 2012

Ces enseignants qui tweetent

Infobourg et Carrefour Education ont publié un dossier consacré à l'usage de Twitter au sein du monde éducatif : "Ces enseignants qui tweetent" (juin 2012). Le dossier de 12 pages au format PDF propose une approche croisée des différents usages pédagogiques expérimentés par plusieurs enseignants, notamment au Québec.

►Voir sur Eduscol
http://eduscol.education.fr/numerique/actualites/veille-education-numerique/juillet-2012/les-enseignants-et-twitter

Et pour ceux qui veulent du pratique, voici 50 idées pratiques pour tweeter en classe:
https://docs.google.com/document/d/1DCqSmpTmOAAG6-Cah0QSNQdqNp0mVweA4G7N1xI0dtQ/edit?pli=1

mardi 19 juin 2012

Microsoft lance sa tablette

Microsoft vient de présenter "sa" tablette, SURFACE, qui sera mise sur le marché cet automne avec Windows 8.

Cette tablette sera plus ou moins le même prix que le iPad est pourra faire tourner Photoshop et les applications de la Suite Office (des versions light?).
La BBC introduit cette nouvelle offre en images:

http://www.bbc.com/news/technology-18500954

les images du Surface:
http://www.guardian.co.uk/technology/gallery/2012/jun/19/microsoft-surface-tablet-in-pictures#/?picture=391833632&index=0

jeudi 31 mai 2012

Le manuel numérique peut-il remplacer le manuel papier?


La mort du manuel papier est-elle programmée ? Professeurs, élèves, parents sont presque tous utilisateurs des outils numériques et tout semble installé pour un saut qui pourrait aussi dégager des économies. Certains y pensent. Mais à y regarder de plus près le papier a encore des atouts. Changer de manuel c'est un peu changer d'école...  Le Café pédagogique explore la question:

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2012/05/31052012Article634740348636988552.aspx

Mobile learning et Lehrplan 21

Des écoles alémaniques équipent leurs classes du primaire d'iPads mais le Lehrplan 21 ne prévoit pas de mettre les compétences médias à la grille horaire.
Un article du Sonntagszeitung explore cette contradiction:

http://www.sonntagszeitung.ch/fokus/artikel-detailseite/?newsid=219158

mardi 29 mai 2012

Le colloque Ecritech 3 consacré aux usages des tablettes numériques

Les Actes du colloque Ecritech'3 (France) consacré aux usages des tablettes numériques à l'école sont en ligne. Les premières contributions rendent compte des expérimentations menées dans trois académies. Les autres communications du colloque s'organisent autour de 4 modules spécifiques : le module 1 s'intéresse aux tablettes et aux ressources ainsi qu'aux éventuelles évolutions induites en matière d’accès et de modalités d’apprentissage ; le module 2 concerne l'usage des tablettes par les élèves à besoins éducatifs particuliers ; le module 3 questionne les usages individuels et collectifs tandis que le module 4 s'interroge sur le recours aux tablettes au sein des multiples lieux de culture.

►Tous les liens sur le site de l'éducation nationale Eduscol
http://eduscol.education.fr/numerique/actualites/veille-education-numerique/mai-2012/tablette-numerique-enjeux-et-perspectives/

mardi 22 mai 2012

Tablettes et réseaux sociaux dans les collèges français

Lors du 5ème Forum des Enseignants Innovants et de l'Innovation Pédagogique (FEIIP) à Orléans, Nadya Benyounes, chargée de mission au CRDP de Rouen, présentera le projet tablettes numériques mené avec Sophie Bocquet, professeur documentaliste du collège Matisse de Grand-Couronne. Leur projet mêle l'utilisation de tablettes tactiles, de Twitter et d'autres outils numériques et porte sur de nombreux domaines (réseaux sociaux, éducation aux médias, maîtrise de l'information, écriture collective...). Le récit de ces deux passionnées de technologie:

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2012/05/21052012Article634731637679047450.aspx

mardi 15 mai 2012

Utiliser Twitter en classe, sur des outils mobiles, une solution à explorer

A en croire le dossier dEduscol, la pratique des outils de réseautage social se répand au sein du système éducatif. Des enseignants proposent en ligne divers exemples d'applications pédagogiques de Twitter. Ces témoignages sont accompagnés de conseils pratiques. Les différents scénarios et projets expérimentés concernent aussi bien l'enseignement primaire que le secondaire, voire le niveau supérieur. Un impressionnant schéma heuristique résume des usages possibles.

►Voir sur Eduscol : http://eduscol.education.fr/numerique/actualites/veille-education-numerique/mai-2012/usages-pedagogiques-twitter

jeudi 10 mai 2012

ICT-Träff in Solothurn zum Thema «be-greifen»

Das Team von imedias, Beratungsstelle für digitale Medien in Schule und Unterricht, informierte über die aktuellen Projekte in den Schulen der Nordwestschweiz:
Am 29. Mai 2012 findet eine Informationsveranstaltung zum 1to1-Projekt «mypad» statt. In 12 ausgewählten Schulklassen aller Stufen des Kantons Solothurns werden im kommenden Schuljahr alle Schülerinnen und Schüler einen eigenen Tablet-Computer erhalten und als ständiges persönliches Werkzeug testen können.

vendredi 4 mai 2012

Das iPad im Unterricht – Erfahrungen einer Schweizer Primarschule

In Regensdorf wurde das iPad ein Jahr lang auf den pädagogischen und technischen Einsatz im Unterricht getestet. Zur Zeit ist ein weiteres iPad in der Kleinklasse im Einsatz. Daneben sind je zwei iPads pro Schuleinheit vorhanden. 

Fazit:
"Klein, leicht und einfach in der Nutzung, eigentlich das ideale Dreigespann für den Einsatz digitaler Medien im Unterricht. Auch wenn das Ipad noch keinen vollständigen Computer ersetzt, bietet es für den täglichen Unterricht doch sehr viele Vorteile und Lösungen, welche den Einsatz und den Kauf rechtfertigen." 
>>>>> Erfahrungen, Pro und Kontras

 

vendredi 20 avril 2012

Handys in der Schule (Educa-Dossier von Andreas Streiff)
"Der vorliegende educa.Guide will Volksschulen den Einstieg ins M-Learning erleichtern. Es geht dabei nicht um pädagogische Auseinandersetzungen, sondern darum aufzuzeigen, wie man konkret an die Umsetzung gehen kann. Dafür gibt der Autor seine eigenen Erfahrungen mit Smartphones im Unterricht weiter, um Lehrerkolleginnen und -kollegen zu ermutigen, selbst Erfahrungen zu sammeln." 

jeudi 22 mars 2012

Des élèves qui apprennent avec un tablette: qu'est-ce que cela change?

Voici la question que se pose un enseignant expérimentateur dans une section du blog commercial tablettetactile.net. Il y compare par exemple la réalisation d'une tâche complexe en sciences de la nature avec ou sans tablette. On sent qu'il s'agit d'un passionné de technologie, mais certaines observations sont pertinentes.

>> Le billet du blog

Visite d'une école qui fait du One to One avec iPads

A la rentrée 2011, L’Institut international de Lancy s’est lancé dans un ambitieux projet de One to One avec iPads: 1250 élèves et enseignants travaillent avec les tablettes.
Comme il s’agit de la première expérimentation de ce type en Suisse, une visite organisée par Apple
était une occasion idéale d’en savoir plus.

Merci aux enseignants et aux élèves l'ILT pour leur accueil et leur disponibilité. Merci aux membres de la délégation fribourgeoise pour leurs observations et à Charly Mauron pour ses photos. 

>>> Rapport de visite

lundi 20 février 2012

Projets pilotes iPad: quelques bilans intermédiaires.

Cette semaine plusieurs articles font le point sur les expérimentations iPad en cours en France et aux Etats-Unis. 
Pour les expérimentations françaises, Le Café Pédagogique a interviewé plusieurs enseignants français participant dans plusieurs académies françaises Dans ce cadre, enseignants et élèves qui ont l’opportunité de tester les tablettes  dans des procédures différentes (soit un prêt temporaire, soit une dotation à l’établissement pour équiper une classe de quelques tablettes ou tous les élèves d’une même classe).  
Il est à noter que ces expérimentations sont soutenues par des partenaires économiques (opérateur ORANGE) et que les enjeux économiques sont très importants.

Les enseignants relèvent surtout les avantages pratiques de la tablette: « les élèves se servent généralement de la tablette en classe comme d’un outil de références, à côté du classeur et de la trousse, du fait de son faible encombrement. Des documents peuvent être mis à leur disposition sur l'ENT, qu'ils peuvent ensuite importer très rapidement sur la tablette (pdf, document texte). »

les enseignants de lettres sont surtout séduits par les possibilités pour l'élève de jouer avec le texte, de le recomposer, de l'annoter. Sur le site de l’expérimentation TEN (voir liens ci-dessous), Astrid Dubost explique comment elle fait manipuler les mots d’une phrase aux élèves lors d’un exercice de grammaire ; cette manipulation se fait également en cours de latin. 

Plusieurs enseignants remarquent également que les tablettes permettent d'autres manières de collaborer pour les élèves. On peut ainsi voir des élèves se regrouper autour d’une même tablette et se prêter à des échanges et des commentaires. C’est ainsi un esprit d’équipe qui est permis par cet outil : « le groupe classe traditionnel explose. Instinctivement, les élèves se rapprochent par groupes de compétences." commente un enseignant. 

Constat: Pour l’instant, la maintenance des tablettes et l’enrichissement de leur contenu sont vraiment très lourds mais, de l'avis des enseignants expérimentateurs,  les usages en classe permis sont, eux, suffisamment pertinents pour s’y astreindre. 

Aux USA, on s'est plutôt intéressé à l'effet de motivation qu'on associe si souvent à des projets iPads. Force est de constater que dans les projets pilotes en cours dans le South Bay, l'enthousiasme des élèves et des enseignants s'éffritent gentiment. Ainsi,  si au début du projet en novembre, 82% des enseignants pensaient que l'iPad allait apporter des pratiques innovantes, en janvier ce cette année, ils ne sont plus que 68% a attendre de l'iinnovation dans les pratiques pédagogiques. Du côté des points forts, les enseignants apprécient de pouvoir limiter leur travail de correction en proposant aux étudiants des tests auto-correctifs via la tablette. 

Malgré tous les avantages et désavantages qui émergent de ces expérimentations, il  y a fort à parier que la décision finale quant à la généralisation de telles pratiques sera financière. En effet, les coûts du One to One (avec les tablettes actuellement disponibles sur le marché) dépassent largement les budgets. 

On ne peut qu'espérer que le suivi scientifique de ces projets se poursuivra dans la durée. 

Les liens: 

France: 

Article d’Eduscol sur le déploiement des tablettes :
Projet TEN du CRDP de Versailles :
Expérimentation à Lyon (site de Lettres)  :
Serveur académique bordelais d'ebooks SELINUM : 
Article d’Antoine Compagnon, « Ma machine à relire », Huffington Post
Blog d’Astrid Dubost avec le lien vers son interview télévisée

  USA

Cet article contient une vidéo de classe.