mardi 26 novembre 2013

La France développe avec des enseignants une tablette pour l'éducation, TED

Les enseignants peuvent-ils définir la tablette idéale ? C'est le défi de TED, une tablette qui se veut exemplaire dans sa production et sa conception et totalement dédiée à l'éducation. 

Lancée en novembre 2012 dans le cadre de l'appel à projet Investissement d'avenir, TED accumule les bons points. La tablette est conçue par la société Unowhy qui la relocalise en France. Elle associe à son développement le conseil général, le CRDP et le rectorat local dans une démarche digne du circuit court puisque les premiers exemplaires sont testés dans 15 collèges bourguignons.

Mais le projet TED n’est pas un simple projet d’équipement en tablettes. C'est une expérimentation évolutive " intégrant besoins et contraintes de l’ensemble des acteurs" du système éducatif. Le développement de la tablette est accompagné par le laboratoire Techne de l'université de Poitiers sous la direction de B Devauchelle. Le projet est lié à Editis, un grand groupe d'éditeurs scolaires.

Selon P Chaintrier, la tablette elle -même a beaucoup évolué et en est à sa troisième version en suivant les demandes des enseignants utilisateurs. "On étudie l'appropriation de la tablette par les acteurs, enseignants et familles", nous a expliqué P Chaintrier. Pour le moment l'observation aboutit à prévoir un double usage de la tablette.

En classe, c'est l'enseignant-e qui doit totalement la controler. Il dispose d'un outil de création de contenus et verrouille la configuration de la tablette. La tablette se moule alors dans le modèle éducatif dominant du professeur organisateur de la séquence éducative.

Un autre temps d'usage c'est le hors classe. Jusqu'où libérer les fonctions de la tablette ? Ca si discute encore. La question a aussi son intérêt économique. En classe le modèle commercial c'est la vente de manuels scolaires , plus précisément du manuel retenu par l'enseignant-e. La tablette permet ainsi de travailler comme avant avec un cartable allégé. Hors classe, la tablette pourrait devenir vecteur de développement du périscolaire aux frais des parents si on va dans ce sens.

Calée au plus près du modèle de la classe, modifiée en fonction des remarques des enseignants (ainsi récemment l'ajout d'une caméra), la tablette TED veut être la réponse française au développement du numérique éducatif. C'est aussi la planche de salut des éditeurs scolaires bousculés par le développement du numérique.

Présentation du projet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire